Logo-CBD-vert

ÉVÉNEMENTS & ACTUALITÉS

VIDANGE DE L’ÉTANG INFÉRIEUR

Cela faisait maintenant plus de dix ans que l’étang inférieur n’avait pas été vidangé. En principe, un étang doit être vidé assez régulièrement, tous les deux à trois ans ; mais la complexité des précédentes demandes d’autorisations et la mise en sommeil de l’association ont retardé cet événement.

Vidanger un étang consiste à mettre celui-ci à sec pendant quelques mois pour diverses raisons : réguler la quantité de vase qui peut, si elle est trop importante, perturber l’équilibre du milieu notamment le taux d’oxygène dans l’eau ; réguler certaines espèces, sur cet étang nous avions le problème de la prolifération du cornifle immergé (plante aquatique) ; mais aussi, d’effectuer un inventaire et un diagnostic des différentes espèces de poissons.

En outre, la vidange doit s’effectuer en novembre ou décembre car de nombreuses espèces semi-aquatiques (reptiles, amphibiens, insectes) sont en hibernation et, pour les poissons, l’eau de l’étang étant plus froide, leur activité est limitée.

Au début de l’automne, nous avons donc entamé des démarches de demandes d’autorisations auprès de la commune de Pouydesseaux (propriétaire des terrains) ainsi que de la police de l’eau. Après accord des différents partis, nous avons commencé à faire baisser le niveau de l’eau.

Vider un étang de 7000m² doit se faire petit à petit, sur plusieurs semaines, afin de ne pas fragiliser les ouvrages de retenue d’eau et de ne pas stresser/tuer les espèces vivant dans le plan d’eau. Lorsque le niveau est au plus bas, nous procédons à la dernière étape, celle de la pêche.

Sur une journée, il s’agit d’évacuer les derniers mètre cube d’eau de l’étang et de récupérer, à la sortie du déversoir, tous les poissons emportés par le courant. Les poissons ainsi récupérés sont triés et dispatchés selon leur espèce, dans différents endroits.

Nous avons pêché environ 250kg de poissons, majoritairement du black-bass. Cette espèces, qui n’est pas considérée comme nuisible, devenait néanmoins problématique car, étant carnassière, elle était un prédateur trop important pour les amphibiens, insectes et autres poissons de notre étang. Nous avons donc contacté des AAPPMA du département afin de leur donner ce poisson particulièrement apprécié dans la pêche de loisir.

En dehors de cette espèce, nous avons aussi attrapé de nombreuses tanches qui ont été relâchées dans nos autres étangs afin de passer l’hiver. Enfin, pour ce qui est des espèces exotiques envahissantes comme l’écrevisse de Louisiane ou la perche soleil, la loi nous incombe de détruire ces espèces ; nous avons alors fait le choix de les donner au centre Paloume pour qu’elles puissent servir de nourriture aux animaux en soins.

Notre étang est maintenant vide et il le restera jusqu’à la mi-janvier et non au-delà car, les premières espèces sortant de leur hibernation en février, notre étang doit être en eau pour pouvoir les accueillir.

Partager cette information :

ENTRÉE LIBRE

Accès libre et gratuit

Visite guidée le samedi :
4€ adulte
2€ enfant -16 ans,
gratuit -5ans

DURÉE 1h30 /2H

PRÉPARER VOTRE VISITE

Parking gratuit

Zones ombragées

Nos amis les chiens sont admis tenus en laisse

Pensez à privilégier le porte bébé plutôt que la poussette

Sur place : zone de pique-nique

Moyens de paiement acceptés : espèces, CB, chèques